Phil Spencer s’est exprimé sur le sort de Call of Duty sur PlayStation

Lorsque Microsoft a annoncé pour la première fois son intention d’acquérir Activision pour 68,7 milliards de dollars, l’une des premières pensées qui est venue à l’esprit de beaucoup a été : « Qu’est-ce que cela signifie pour Call of Duty ? Le PDG de Microsoft Games, Phil Spencer, a répondu à cette question.

Dans un tweet , le PDG de Gaming chez Microsoft a déclaré : « Il a eu de bons appels téléphoniques avec des dirigeants de Sony cette semaine. J’ai réaffirmé notre intention d’honorer tous les accords existants suite à l’acquisition d’Activision Blizzard et notre volonté de garder Call of Duty sur PlayStation. Sony est une partie importante de notre industrie et nous apprécions notre relation. »

Cela s’est produit peu de temps après qu’un responsable de PlayStation a déclaré à ce sujet: « Nous attendons de Microsoft qu’il honore les accords contractuels et continue de fournir des jeux Activision multiplateformes. » Dans ces deux cas, les représentants sont vagues dans leurs descriptions, permettant une flexibilité à l’avenir.

Cependant, Spencer semble suggérer qu’au moins Call of Duty continuera d’apparaître sur la PlayStation aussi longtemps que l’accord de partenariat a été initialement conclu. Une interprétation plus positive de cette déclaration est que Call of Duty restera multiplateforme et que les autres adresses IP ne le seront pas – dès la fin des contrats avec Sony.

Même lorsque les deux parties ont répondu, on ne sait toujours pas quelle est la situation. Encore une fois, étant donné que nous ne connaissons pas encore les plans complets de Microsoft pour Bethesda, cela ne devrait pas surprendre. Cependant, nous espérons que Mcirosoft fournira cette fois-ci une feuille de route détaillée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.