Le travail sur Call of Duty WWII: Vanguard va dans la bonne direction. Le jeu était hébergé sur les serveurs de Blizzard

Call of Duty WWII: Vanguard se porte bien et les développeurs travaillent dur pour livrer le jeu. Le projet a reçu le nom de travail Slipstream.

Pour de nombreux lecteurs, les reportages que nous avons présentés sur les pages de notre portail se sont avérés dérangeants (voir ici). Nous avons écrit au sujet des nouvelles fournies par l’informateur, qui suggéraient que nous ne traiterions que de la guerre froide Black Ops sous le couvert de la Seconde Guerre mondiale. Toutes les idées originales sur la mécanique du jeu devaient être supprimées…

Si les rumeurs ne semblent pas réconfortantes, espérons que le titre ne déçoive pas au final. Sur les serveurs Battle.net, le titre est actuellement en cours de peaufinage, et la perspective de présenter le projet lors de la prochaine conférence Sony n’est pas à exclure.

Où Call of Duty WWII : Vanguard va-t-il nous emmener?

Le titre est de nous emmener sur les fronts de la Seconde Guerre mondiale. Dans ce cas, nous ne verrons pas de scénarios dessiner une histoire alternative. Les développeurs ont mis l’accent sur le fait de refléter les événements connus des chercheurs du passé dans le jeu. Bien sûr, cela ne s’applique pas au mode multijoueur, dans lequel nous affronterons une bande de morts-vivants nazis (voir ici).

Bien qu’aujourd’hui de nombreuses personnes associent la marque Call of Duty aux réalités du futur, les premières éditions de la marque emblématique traitaient du conflit ayant lieu en 1939-1945. La première partie de Call of Duty, sortie sur PC en 2003, montrait comment créer des jeux traitant du thème de la guerre. Le titre proposait jusqu’à 24 missions différentes qui nous permettaient de jouer le rôle d’un soldat britannique, américain et de l’Armée rouge.

Ce qui a fait une impression spectaculaire il y a des années, c’est l’ampleur des batailles livrées. De nombreux groupes de soldats sont apparus à l’écran, se battant les uns contre les autres sur une parcelle de terre. Grâce à quoi nous avons eu l’impression de participer à un véritable conflit, qui n’a fait qu’intensifier l’atmosphère qui se déversait sur l’écran du moniteur. Il est également impossible de ne pas mentionner la mission phénoménale conçue pour défendre Stalingrad. Regardez la vidéo ci-dessous pour un rappel des raisons pour lesquelles cette étape a causé la douleur. Espérons que Call of Duty WWII: Vanguard nous offrira une expérience tout aussi inoubliable.

Le titre créé par Sledgehammer Games sera probablement à la fois sur blaszakach et sur consoles : PlayStation 4, PS5, Xbox One et Xbox Series X/S.