Le SoC Samsung Exynos 2200 apporte des graphiques RDNA2 aux appareils mobiles

Après plus de six mois de rumeurs et même un retard de dernière minute dans l’annonce, Samsung a enfin dévoilé l’Exynos 2200. Comme indiqué précédemment, le dernier SoC de Samsung est doté de graphiques AMD RDNA2, marquant les débuts de Red Team sur le marché des téléphones GPU. 

Le GPU RDNA2 s’appelle Xclipse et, comme on le dit déjà, il prendra en charge le traçage de rayons accéléré par le matériel et l’ombrage à taux variable (VRS), ce qui en fait le premier GPU pour smartphone à prendre en charge ces fonctionnalités. De plus, le GPU sera également équipé d’Advanced Multiple IP Address Governor (AMIGO), qui améliore les performances et l’efficacité globales.

En plus du GPU basé sur AMD, le SoC sera livré avec 8 cœurs de processeur Armv9 basés sur le processus de 4 nm, y compris le puissant cœur Cortex-X2, de grands cœurs Cortex-A710 avec un rapport performances/efficacité équilibré 3x et un petit Cortex- A510 avec une efficacité 4x. Le NPU a également été considérablement amélioré, avec des performances deux fois supérieures à celles de son prédécesseur grâce à une précision améliorée en virgule flottante (FP16) et à des opérations INT8 (entier 8 bits) et INT16 (entier 16 bits) très efficaces.

Passant au modem 5G de la version 3GPP, il prend en charge les bandes de spectre inférieures à 6 GHz et à ondes millimétriques (ondes millimétriques), ainsi que la nouvelle double connexion radio E-UTRAN (EN-DC) prenant en charge une vitesse maximale de 10 Gbps. Comme la plupart des composants, l’ISP (Image Signal Processor) a également été repensé et est désormais capable de prendre des photos jusqu’à 200 MP avec la prise en charge de jusqu’à sept capteurs d’image, mais il ne peut se connecter qu’à quatre à la fois.

Le SoC Exynos 2200 devrait faire ses débuts avec les téléphones Galaxy S22, qui devraient être lancés plus tard cette année.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.